Association Rèpublicaine Irunaise
"Nicolás Guerendiain"
La défense des valeurs républicaines et la récupération de la mémoire historique

Chronique du 14 avril 2022 à Irun

Le 13 avril

Interview sur Radio San Sebastian Cadena Ser. 14-04-2022

Cette année, la cérémonie de levée du drapeau a eu lieu le 13 à 19h00. Cela a commencé avec le txalaparta. Ensuite, les membres de l'Association ont lu une déclaration et après cela, le maire par intérim d'Irun, Miguel Angel Paez et le conseiller pour la mémoire historique, Santi Jimenez, ont pris la parole.

Puis le drapeau a été hissé par Iñaki Larrañaga, petit-fils d'Evaristo Larrañaga, conseiller d'Irun pendant la République et assassiné par les franquistes après le coup d'État.

Fotos

Text lu après la Txalaparta

Bonsoir

Demain, mercredi 14 avril, marque le 91e anniversaire de la proclamation de la Deuxième République.

Une date à laquelle, après les élections municipales, la période la plus démocratique a commencé dans l'État espagnol avec le plus de libertés qu'il ait eu tout au long de son histoire.

Une Constitution a été approuvée dans laquelle, entre autres, l'éducation publique et laïque, la séparation de l'Église et de l'État, l'importance de la culture, le droit de vote des femmes, le renoncement à la guerre comme instrument de politique nationale, étaient soutenus...

Au cours de ces dernières années, nous avons vérifié ce que signifie public versus privé. La privatisation des hôpitaux et des résidences a précisé les priorités de ces établissements ; les affaires avant la santé.

Nous avons des carences en matière de santé, d'éducation, les industries énergétiques font beaucoup à cause de l'appauvrissement des citoyens… et maintenant de la guerre. Ils nous entraînent dans une guerre que nous connaissons peu et que nous finirons par payer comme d'habitude.

Et que dire de la monarchie ? Personne ne doute de la corruption non seulement de Juan Carlos mais au sein de son propre système, bien que le parquet et les juges essaient de le cacher. Jusqu'à quand continuera-t-on à protéger ce système monarchique, qui en plus d'être corrompu, maintient le "Un, grand et libre" et ce que cela implique et que le dictateur qui nous l'a imposé a proclamé.

D'ici, nous continuons à revendiquer la légalité qui nous a été enlevée en 1939, l'illégalité du franquisme et de la monarchie, ainsi que la restauration du régime républicain proclamé en ce jour 14 avril, il y a 91 ans.

Nous voulons, comme chaque année, que cet acte serve à se souvenir et à rendre hommage à tous ceux qui ont défendu et combattu les idées que nous faisons nôtres aujourd'hui et aussi à toutes les personnes qui nous ont accompagnés durant toutes ces années et que cela, pour diverses raisons, ils ne peuvent pas être avec nous.

Vive la République!
Vive le 14 avril!

 

Pendant le levage, l'hymne de l'irrigation, l'Eusko Gudari et l'Internationale ont retenti.

Le drapeau restera en place du 14 au 15 à midi.

Le 14 avril • Caravane Républicaine

Caravane républicaine en tournée dans les quartiers d'Irun